Le Full Stuff du Free to Play sur PC

Duel of Champions : avoir les bonnes cartes en main

note duel of champions de might & magicAncêtres du jeu vidéo, les jeux de plateaux et les jeux de cartes sont souvent à l’origine des mécaniques des jeux de rôle et des jeux de stratégie. C’est en digne héritier de légendaires jeux de cartes à collectionner comme Magic : The Gathering que Might & Magic : Duel of Champions propulse le genre dans l’univers du jeu en ligne et des jeux « free to play ».

Reprenant l’univers de la célèbre licence Might & Magic (et plus particulièrement celui de Might & Magic : Heroes VI), Might & Magic : Duel of Champions est un jeu de stratégie au tour par tour dans le style des jeux de cartes à collectionner (TCG, Trading Card Game).

Duel of Champions vous permet de créer vos propres decks d’au moins 59 cartes en choisissant une carte héros (appartenant à l’une des cinq factions du jeu) et en y ajoutant des cartes événement, créature, sort et fortune pour ensuite vous lancer dans des duels contre d’autres joueurs en ligne. 

Une campagne solo est aussi présente, mais cette dernière n’étant pas encore terminée (il n’y a pour l’instant qu’un tutoriel et deux missions) elle vous permettra seulement de vous familiariser un peu avec le gameplay du jeu.

Une style de jeu peu représenté

Certes, Duel of Champions ne révolutionne pas le genre des TCG ni même celui de la stratégie mais il propose une expérience en ligne « free to play ». Et rien que pour ça, l’expérience de jeu n’est pas aussi commune qu’on pourrait le croire. A l’heure ou la plupart des joueurs en ligne n’ont plus besoin de sortir de chez eux pour trouver des partenaires, Duel of Champions remet aux goûts du jour un genre qui a déjà fait ses preuves.

L’univers du jeu est lui aussi accrocheur. Et pour cause ! Duel of Champions n’a pas besoin de réinventer l’eau chaude : le jeu se base sur l’univers de Might & Magic, un univers travaillé et développé au fil des ans.

Du côté du gameplay, Duel of Champions arrive à être assez facile d’accès pour le pas chambouler les néophytes, tout en étant assez complexe pour satisfaire les passionnés qui ne se lasseront pas de développer sans cesses de nouvelles stratégies.

Le plateau de jeu se compose de deux lignes de défense

Le plateau de jeu se compose de deux lignes de défense

Le joueur met dans chacun de ses decks un héros qui dispose de différents niveaux, soit la force, la magie et la destinée. En augmentant ses niveaux et en puisant dans sa réserve de ressources (qui augmente à chaque tour), le joueur peut jouer des cartes créatures, magie ou fortune. Alors que les créatures servent à détruire les créatures adverses ou à attaquer les points de vie du héros adverses (un jouer dont le héros perd tout ces points de vie perd la partie), les cartes de sort et de fortune servent à prendre des avantages sur le terrain.

Une progression qui peut décourager

Plus vous jouez de parties et plus vous gagnez d’or et de sceaux. Ces derniers vous permettent d’acheter des packs et des decks à la boutique du jeu et ainsi d’augmenter votre nombre de cartes. Il est toutefois impossible d’acheter la cartes que vous voulez ! Outre les decks qui sont constitués de cartes fixes (mais limités aux cartes les plus basiques), les packs de cartes vous donneront 12 cartes aléatoires.

La chance est donc la seule a décider des cartes qui constitueront votre collection. Obtenir un deck optimisé composé de cartes soigneusement sélectionnées demande donc beaucoup de chance ou beaucoup de cartes. Là ou les joueurs qui investiront en argent réel dans le jeu pourront augmenter leur chance en multipliant leurs achats de packs de cartes, les autres joueurs devront investir beaucoup de temps dans le jeu.

Le jeu vous propose près de 500 cartes uniques

Le jeu vous propose près de 500 cartes uniques

Il n’y a donc aucun avantage absolu pour les joueurs qui se décident à investir de l’argent réel dans le jeu, mais bien un avantage de temps considérable.

Et le fait de rester bloquer à l’un des paliers du classement parce que l’on ne dispose pas d’un deck équilibré peut rebuter certains joueurs, surtout si ceux-ci n’ont pas le temps d’accumuler les cartes en espérant trouver celles qui leur convient.

Un certain manque d’équilibrage

Autre faiblesse de Duel of Champions, l’équilibrage des cartes est parfois laborieux. Il n’est pas rare de retrouver un petit nombre de decks sur-représentés car composés des meilleures cartes du moment alors que le reste des héros/cartes sont délaissés car ils ne peuvent pas rivaliser.

Même si les développeurs sont conscients que l’équilibrage d’un tel jeu est primordial et qu’ils y travaillent à chaque grosse mise à jour, ces dernières sont trop rare et un ou deux decks peuvent régner sur le classement pendant des mois.

Les nouvelles extensions ont aussi tendance à être sur-jouées par rapport aux anciennes cartes, obligeant les joueurs à les acheter pour rester compétitifs.

-Alguard-

Site officiel Duel of Champions

Les + :

  • un jeu qui redonne un souffle de vie aux TCG

  • l’univers Might & Magic

  • des mécaniques de jeu qui en font un bon jeu de stratégie

Les – :

  • une campagne solo incomplète

  • un manque d’équilibrage

  • une progression lente pour les joueurs qui ne veulent pas investir de l’argent réel

Alguard
Alguard - Seigneur de Free to PC et chasseur de dragons

1 Comment

  1. […] Pour en savoir plus sur le jeu, retrouvez le test de Duel of Champions ! […]

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Login

Répondre

Login



  S'inscrire І Mot de passe oublié

Fermer la fenêtre