Le Full Stuff du Free to Play sur PC

Firefall : repoussez l’invasion !

Quand le Shooter rencontre le MMO, cela donne naissance à un genre à part. De part son univers coloré très « cartoon » et son habile mélange des genres, Firefall sait accrocher le joueur en titillant sa curiosité. Reste à savoir si le jeu est capable d’occuper les joueurs sur le long terme.

L’adaptation du style de jeu « Shooter » au format MMO avait déjà été réussi avec brio par le « free to play » Planetside 2. Mais quand ce dernier se contentai de reprendre les bases du genre, soit deux équipes qui s’affrontent pour le contrôle de point stratégiques, pour les transposer dans un univers gigantesque, Firefall pousse plus loin l’expérience dans le domaine du MMO, se rapprochant volontairement du style MMORPG.

On y retrouve en effet un point de vue à la troisième personne (TPS) dans un monde ouvert en pleine tentative d’invasion extraterrestre. Le joueur, aux commandes d’un survivant terrien équipé de son armure de combat, va devoir récolter les ressources de la planètes pour améliorer son attirail tout en repoussant les tentatives d’invasions des Élus, une race alien agressive.

L’armure avant tout

firefall et les armures ou  battle frames

Les armures sont aussi imposantes que dévastatrices

Appelées « Battleframes », les armures de combat sont la pierre angulaire du gameplay de Firefall. Ces « Battleframes » constituent en fait à la fois la classe de votre personnage mais aussi toute son évolution.

Vous commencez votre aventure dans le monde de New Eden avec cinq premières armures que vous pouvez changer à tout moment dans n’importe quelle borne adaptée (appelées « garage »). L’expérience que vous gagnez, que ce soit en tuant des ennemis ou en remplissant des missions, vous servira à améliorer vos armures séparément plutôt qu’à vous faire monter de niveau comme dans un MMORPG.

Au fur et à mesure de votre progression dans Firefall, vous pourrez acquérir de nouvelles armures qui vous donneront accès à de nouvelles armes et de nouvelles capacités. Le but du jeu est donc de collectionner ces armures mais aussi de les améliorer pour décupler leur puissance.

La Terre est votre amie

Au niveau de son contenu, Firefall ne propose pas de quêtes suivies ou d’un intrigue quelconque. Pour gagner des ressources et améliorer vos armures, il vous faudra remplir des missions, prendre part à des événements dynamiques, récolter des ressources ou encore prendre part au mode PvP.

La première manière de progresser dans Firefall est de remplir des missions. Seul ou en équipe, ces semblants de quêtes vous demanderont souvent d’attaquer un refuge ennemi ou de récupérer une position. Agréable à réaliser puisque le style de jeu est assez dynamique (tirer sur les ennemis tout en sautant dans tout les sens grâce à vos propulseurs), ces missions sont toutefois très semblables et peu scénarisées. Il s’agit presque tout le temps de rejoindre un point et de détruire tout ce qui s’y trouve pour obtenir nos récompenses.

Des événements dynamiques apparaissent aussi sur la carte en permanence pour dynamiser l’expérience de jeu. Matérialisées sous forme d’invasions extraterrestres, ce système rappellera aux amateurs de MMORPG le système de failles dans Rift. Il vous faudra donc vous regrouper pour repousser ses invasions ou encore défendre les villes. Là encore, même si le gameplay dynamique de Firefall permet à ses événements de devenir intéressants, la diversité n’est pas le maître mot et ces invasions finissent par toutes se ressembler.

Un autre moyen de développer son arsenal est de récolter des ressources aux moyens de gigantesques foreurs que vous devrez protéger contre la faune locale le temps de l’extraction. Encore une fois, la tâche est répétitive et peu lasser à la longue.

Enfin la dernière manière de progresser dans Firefall est de participer à des batailles PvP. On retrouve ainsi les modes classiques qui font la réputation des Shooter (MME, capture de points, …) dans des cartes de petites tailles (comparée à la carte de l’open world).

Un genre à part

firefall le design cartoon type borderlands

Le design « cartoon » rappelle Borderlands

Ainsi, même si Firefall est encore en phase d’open beta test, le contenu du jeu est attractif mais reste très répétitif une fois que l’on a cerné l’évolution de ses « Battleframes ». Même si le gameplay dynamique qu’ajoute la dimension Shooter au genre du MMO permet au joueur de ne pas se lasser tout de suite, les amateurs de scénarios immersifs et d’histoire complexes ne trouveront pas leur compte. Mais telles ne sont pas les prétentions du jeu qui préfère offrir à ses joueurs de l’action sans prise de tête.

L’aspect « monster bashing » et crafting est tout à fait assumé par les développeurs mais ferme l’univers du jeu à ceux qui recherche un réelle histoire dans les jeux du genre. La carte du monde quand à elle n’est gigantesque et peut être parcourue dans tout les sens dés votre première session de jeu. N’oublions toutefois pas qu’il s’agit d’une open beta test et que l’open world sera peut être plus étendu à sa sortie officielle.

-Alguard-

Site officiel Firefall

Encourageant [ORANGE]

Alguard
Alguard - Seigneur de Free to PC et chasseur de dragons

2 Comments

  1. […] donner naissance à un nouveau, souvent atypique et intriguant. Après les MMOFPS comme Firefall (aperçu disponible), Planetside 2 ou encore Borderlands et les MMORPG orientés action à la limite du beat […]

Vous devez être connecté pour poster un commentaire. Login

Répondre

Login



  S'inscrire І Mot de passe oublié

Fermer la fenêtre